COMMUNIQUÉ: La députée de Montarville et son groupe parlementaire veulent aider les familles et la classe moyenne qui croulent sous les taxes et les impôts

Sylvie Roy et Nathalie Roy

La députée de Montarville et son groupe parlementaire veulent aider les familles
et la classe moyenne qui croulent sous les taxes et les impôts

Boucherville, le 24 septembre 2013 – La députée Nathalie Roy est fière d’annoncer que le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de finances et député de Lévis, Christian Dubé, a lancé jeudi dernier les travaux du Groupe de travail sur la réduction du fardeau fiscal des familles et de la classe moyenne, dont il présidera les travaux. Pour l’occasion, il était accompagné de la députée d’Arthabaska et porte-parole de la Coalition en matière de Famille, Sylvie Roy, de la présidente de la commission politique de la Coalition, Maud Cohen, ainsi que du professeur aux HEC qui agira à titre d’expert-conseil au sein du groupe, Jacques Nantel.

« Pendant trop longtemps, les partis politiques ont lancé des promesses en l’air sans avoir l’argent pour les réaliser et ont été contraints de les briser. On n’a qu’à se rappeler les promesses de réduction d’impôts du Parti libéral du Québec ou la promesse d’abolir la taxe santé du Parti Québécois. Ce genre de situation ne fait qu’augmenter le cynisme de la population. À la Coalition Avenir Québec, nous avons décidé de faire les choses autrement. On sait que les Québécois sont trop taxés et on va faire une proposition pour réduire leur fardeau fiscal lors de la prochaine élection. Mais cette proposition sera réalisable et chiffrée. C’est pourquoi mon équipe scrutera à la loupe l’ensemble des dépenses du gouvernement au cours des prochaines semaines », a déclaré Christian Dubé.

Le mandat du Groupe de travail sera de consulter la population, des individus, des entreprises et des organismes, afin de définir les meilleurs moyens pour réduire le fardeau fiscal des familles et de la classe moyenne. En parallèle, le groupe se penchera sur les meilleures avenues envisageables afin d’assainir les finances publiques et se donner la marge de manoeuvre nécessaire pour donner ce coup de pouce aux familles.

Lancement de capsurnosfamilles.com

Afin de permettre à tous les citoyens d’exprimer leur point de vue et leurs préférences sur la manière de donner un coup de pouce aux familles, la Coalition Avenir Québec a annoncé qu’elle avait mis en ligne une plateforme Web pour mener des consultations. Cette dernière est disponible au capsurnosfamilles.com.

Le Groupe de travail mènera également plusieurs consultations sur le terrain, dans différentes régions du Québec et visitera la Montérégie le 2 octobre prochain » a indiqué Nathalie Roy.

Une marge de manoeuvre de 115$ par mois

« Selon nos calculs, il ne reste que 115$ à un ménage moyen au Québec au bout du mois. De plus en plus, les familles et la classe moyenne ont de la difficulté à. Pendant que leur gouvernement est prêt à passer beaucoup de temps sur la Charte des valeurs, elles se demandent comment ça se fait que leur facture d’épicerie coûte plus cher qu’avant ? Pourquoi leur reste-t-il moins d’argent cette année pour acheter le matériel scolaire de leurs enfants ? Qu’est-ce que le gouvernement va faire pour leur donner un coup de pouce ? C’est à ce genre de questions humaines que le travail très minutieux que nous allons faire avec M. Dubé, Mme Cohen et M. Nantel va permettre de répondre. Il est grand temps qu’on mette le cap sur nos familles au Québec », a expliqué la députée d’Arthabaska. Rappelons que le rapport du Groupe de travail sera présenté au Congrès des membres de la Coaliton Avenir Québec qui se déroulera les 15-16-17 novembre 2013.

(Photo : La députée Nathalie Roy en compagnie de la députée Sylvie Roy)

Auteur : Nathalie Roy

Députée de Montarville à l'Assemblée nationale du Québec