(Communiqué) La députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications remet le prix Hommage bénévolat-Québec à madame Johanne Boisvert

La députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications, madame Nathalie Roy, aux côtés de madame Johanne Boisvert, récipiendaire du prix Hommage bénévolat-Québec 2020.

(BOUCHERVILLE, le 14 juin 2022) – C’est avec grand bonheur que la députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications, madame Nathalie Roy, a remis en main propre le prix Hommage bénévolat-Québec 2020 à madame Johanne Boisvert, une citoyenne de Saint-Bruno-de-Montarville.

N’ayant pu assister à la cérémonie de remise de prix, qui avait été reportée en raison de la pandémie, c’est au bureau de circonscription de madame Roy, situé à Boucherville, que Madame Boisvert a finalement pu recevoir sa prestigieuse statuette.

La députée et ministre a profité de l’occasion pour rendre hommage à la lauréate, une bénévole assidue qui s’est consacrée à plusieurs organismes au cours des dernières années. En plus d’œuvrer auprès des personnes aînées par le biais du Centre d’action bénévole Les p’tits bonheurs, Madame Boisvert agit à titre de médiatrice bénévole chez Équijustice Richelieu-Yamaska et s’implique auprès d’Arthrite Rive-Sud.

« C’est un honneur pour moi de souligner l’engagement bénévole de Madame Boisvert, une citoyenne dont l’implication est guidée par sa grande générosité, son altruisme et sa soif d’apprendre, a affirmé madame Roy. Ce sont les personnes comme Madame Boisvert qui font en sorte que nous évoluons dans une société où il fait si bon vivre. Je suis fière de compter une bénévole aussi dévouée parmi les citoyens de ma circonscription! »

Remis par le gouvernement du Québec, les prix Hommage bénévolat-Québec soulignent l’engagement bénévole exceptionnel de femmes et d’hommes de toutes les régions du Québec. L’événement permet également de mettre en lumière la contribution d’organismes qui ont su, grâce à leurs bonnes pratiques, éveiller l’intérêt des bénévoles, soutenir leurs activités et s’assurer qu’ils soient reconnus.

Auteur : Nathalie Roy

Députée de Montarville à l'Assemblée nationale du Québec