(La Relève) Plus de 266 000$ pour l’achat de livres dans les bibliothèques municipales de Montarville

NathalieRoy.Juillet2020

PLUS DE 266 000$ POUR L’ACHAT DE LIVRES DANS LES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES DE MONTARVILLE

La Relève

La députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, annonce que le budget d’acquisition de livres et de documents des bibliothèques publiques autonomes (BPA) de Boucherville et de Saint-Bruno-de-Montarville augmentera de près de 32 % pour s’élever à 266 732$ (176 898$ à Boucherville et 89 834$ à Saint-Bruno-de-Montarville), en 2020-2021. Un taux d’augmentation jamais vu, depuis 15 ans.
Par son soutien aux BPA, qui desservent les municipalités de plus de 5 000 habitants, le gouvernement du Québec veut enrichir et diversifier l’offre documentaire aux citoyens et faire des bibliothèques publiques des lieux culturels dont ils sont fiers.
À l’échelle nationale, l’augmentation du budget d’acquisition de livres et de documents touche 173 BPA et se chiffre à 6 M$, ce qui porte l’investissement à 25 M$, en 2020-2021. La ministre a également annoncé l’augmentation des budgets des centres régionaux de services aux bibliothèques publiques (CRSBP) de 50 %, soit de 1 M$, pour atteindre 3 M$, en 2020-2021. Au total, ce sont donc 28 M$ qui seront versés au réseau.
Les CRSBP, aussi connus sous le nom de Réseau BIBLIO, desservent quelque 650 bibliothèques affiliées. Celles-ci, situées dans les municipalités les moins populeuses de la province, permettent à près d’un million de Québécoises et de Québécois d’avoir accès à une bibliothèque publique de proximité.
« Une des priorités de notre gouvernement est d’assurer l’accès à la culture et au savoir à la grandeur du Québec, et nous sommes engagés à le faire à travers ce premier lieu de fréquentation culturelle qu’est la bibliothèque publique. Notre budget historique en culture prévoyait des sommes pour bonifier les collections des bibliothèques publiques et des centres régionaux de services, et je suis fière de dire que nous avons su préserver ces sommes dans le cadre de la relance en culture. Ce soutien de près de 28 M$ leur permettra de poursuivre leur mission de valoriser la lecture et de la rendre accessible à tous les Québécois. Il aura par ailleurs des retombées positives sur l’industrie québécoise du livre, qui s’ajoutent aux investissements récemment annoncés dans le cadre du Plan de relance », a affirmé la ministre.
En tant qu’acheteurs institutionnels, les BPA et les CRSBP ont l’obligation d’acquérir leurs livres imprimés auprès de librairies agréées de leur région administrative, à prix courant. Le gouvernement du Québec est heureux de bonifier le soutien qu’il apporte au développement des collections documentaires des bibliothèques publiques québécoises, d’autant que cet investissement représente aussi un appui accru à l’industrie québécoise du livre.

Faits saillants
• On estime que plus de 96 % de la population québécoise est desservie par une BPA ou un CRSBP. Cela représente plus de 8 000 000 de citoyens, dans près de 925 municipalités à travers la province.
• On estime que près de 85 % de la population québécoise est desservie par une BPA. Cela représente plus de 7 000 000 de Québécois, dans plus de 200 municipalités à travers la province.
• On estime que près de 12 % de la population québécoise est desservie par une bibliothèque affiliée à un CRSBP. Cela représente près de 1 000 000 de Québécois, dans près de 700 municipalités à travers la province.