(Communiqué) Sécurisation de la Route 116: une pétition déposée par les députés Nathalie Roy et Jean-François Roberge.

Nathalie Roy et JF Roberge_février 2018

Sécurisation de la Route 116

Une pétition déposée par les députés
Nathalie Roy et Jean-François Roberge

(QUÉBEC, le 13 février 2018) – Près d’un mois après l’accident tragique ayant coûté la vie au Montarvillois Gianfranco Passuello à l’intersection de la Route 116 et du Boulevard du Millénaire à Saint-Basile-le-Grand, les députés Nathalie Roy et Jean-François Roberge poursuivent leurs démarches pour sécuriser la Route 116. Mardi, ils ont déposé au ministre des Transports André Fortin une pétition initiée par les fils de la victime lui demandant d’intervenir sans attendre pour éviter de nouveaux drames.

En plus de l’interdiction de tourner à droite au feu rouge et de l’augmentation du temps de traverse pour les piétons décrétés par le ministre la semaine dernière, cette pétition, signée par plusieurs Grandbasilois et Montarvillois, réclame notamment «la mise en place de signes rendant le passage visible, comme des bandes fluorescentes ou des clignotants» à l’intersection du Millénaire / Route 116.

Les députés Jean-François Roberge et Nathalie Roy, qui se sont beaucoup investis au cours des dernières années pour sécuriser la Route 116, appuient cette demande des signataires. «L’ajout de clignotants ou de bandes fluorescentes à cette intersection sont des mesures faciles  à implanter et qui feraient toute une différence pour les piétons de Saint-Bruno et de Saint-Basile-le-Grand», soutient Nathalie Roy.

Plus largement, les députés appellent le ministre Fortin à saisir l’occasion pour sécuriser les trois intersections de la Route 116. «À l’intersection Boucherville / Route 116, le temps de traverse pour les cyclistes est largement insuffisant. À l’intersection Montée Robert / Route 116, il n’y a toujours pas d’interdiction de tourner à droite au feu rouge et sur l’ensemble des intersections dans ce secteur, un éclairage pour les piétons est nécessaire», observe pour sa part le député Roberge.

Ceux-ci sont  déjà en contact avec le ministère des Transports à ce sujet. Selon eux, le ministre a accueilli ces recommandations avec ouverture et a promis de les étudier attentivement dans les prochaines semaines. Les députés s’engagent à faire le suivi régulièrement afin de s’assurer que cette initiative ne reste pas sans réponse. «Il en va de la sécurité des Montarvillois et des Grandbasilois», de conclure les députés.

 

– 30 –

 

Source :
Bureau de circonscription de la députée de Montarville
Sylvie Trépanier, Attachée de presse
Tél. : 450-341-0738
Courriel : sylvie.trepanier@assnat.qc.ca