COMMUNIQUÉ – : La CAQ et Nathalie Roy demandent l’annulation d’une partie de la hausse des tarifs d’Hydro-Québec

Pylone

Communiqué
Pour diffusion immédiate

Hausse de 5,8 % prévue le 1er avril

 

La Coalition Avenir Québec et Nathalie Roy demandent l’annulation
d’une partie de la hausse des tarifs d’Hydro-Québec

(BOUCHERVILLE, le 19 décembre 2013) – La députée Nathalie Roy a joint sa voix à celle du chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, en dénonçant la hausse injustifiée de 5,8 % des tarifs d’Hydro-Québec à l’étude présentement devant la Régie de l’Énergie. Il s’agirait de la plus importante hausse des 20 dernières années pour les Québécois, au même moment où Hydro-Québec enregistre des surplus d’électricité.

« La Coalition Avenir Québec estime que la hausse devrait être limitée à 2,2 %, soit le taux d’inflation et un montant affecté à la réduction de la dette par l’entremise du Fonds des générations », a souligné Nathalie Roy, en spécifiant que cette annulation d’une partie de la hausse des tarifs représente un montant de 75 $ en moyenne pour une famille habitant une maison de taille moyenne.

Il est important de souligner que la majeure partie de cette hausse des tarifs sert à subventionner les projets d’énergie éolienne signés à perte, conséquence coûteuse de la mauvaise gestion de l’ancien gouvernement libéral  et de l’actuel gouvernement Marois.

« Ce sont aujourd’hui les familles québécoises qui récoltent la facture des choix électoralistes des péquistes et des libéraux, dont les citoyens de Montarville. Il est grand temps d’offrir de la transparence et de la prévisibilité aux Québécois en regard de leurs tarifs d’électricité», a déclaré Nathalie Roy.

 

-30-

Source :
Jean-Bernard Emond
Attaché de presse – (438) 985-5136
jbemond@assnat.qc.ca

Auteur : Nathalie Roy

Députée de Montarville à l'Assemblée nationale du Québec