COMMUNIQUÉ : Lutte au décrochage scolaire « Le gouvernement décroche » – Nathalie Roy

Assemblée nationale du Québec

Lutte au décrochage scolaire

« Le gouvernement décroche » -Nathalie Roy

(Québec, le 6 novembre 2013) La députée de Montarville et porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d’enseignement primaire et secondaire, Nathalie Roy, a dénoncé mercredi l’inaction du gouvernement péquiste dans la lutte au décrochage scolaire depuis l’arrivée au pouvoir de Pauline Marois en septembre 2012. Elle a du même coup reproché aux députés du Parti Québécois d’avoir bloqué sa motion visant à mettre sur pied une commission parlementaire sur les services et ressources offerts aux élèves en difficulté d’apprentissage.

« Alors que les Grandes rencontres sur la persévérance scolaire se terminent aujourd’hui à Montréal, la ministre de l’Éducation vient de manquer une occasion en or de donner suite à l’engagement du PQ d’ajouter 600 ressources spécialisées supplémentaires dans les écoles. Or, c’est tout le contraire qui s’est produit. Depuis l’arrivée au pouvoir de Pauline Marois, les péquistes ont reculé sur leur promesse. À peu près aucun professionnel spécialisé n’a été ajouté et rien n’a été fait concernant le dépistage précoce des élèves en difficulté. Dans certaines écoles, il y a même eu des coupures », a déclaré Nathalie Roy.

En chambre, la ministre péquiste de l’Éducation a soigneusement évité de répondre à la question de Nathalie Roy en répétant les mêmes généralités que tous les gouvernements successifs depuis quinze ans. À la suite de la période des questions, les députés du Parti Québécois ont également bloqué une motion de la Coalition Avenir Québec visant à mettre sur pied une commission parlementaire sur les services et ressources offerts aux élèves en difficulté d’apprentissage.

« En plus de ne rien faire pour améliorer la lutte contre le décrochage scolaire, les péquistes empêchent la tenue d’une commission parlementaire. À leur place, je serais gênée », a conclu Nathalie Roy.

La motion de la Coalition Avenir Québec se lisait ainsi :

Que la Commission de la culture et de l’éducation tienne des consultations particulières à compter du  20 janvier 2014 sur les services et ressources offerts aux élèves en difficulté d’apprentissage dans le réseau scolaire du Québec.

Pour visionner le dépôt de la motion à l’Assemblée nationale:

-30-

Source :
Guillaume Simard-Leduc
Attaché de presse
Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec
581-888-3946
gsleduc@assnat.qc.ca

Auteur : Nathalie Roy

Députée de Montarville à l'Assemblée nationale du Québec