COMMUNIQUÉ – À l’Assemblée nationale, la députée Nathalie Roy fait reculer les commissions scolaires

Assemblée nationale du Québec

À l’Assemblée nationale, la députée Nathalie Roy fait reculer les commissions scolaires.

(Boucherville, le 10 octobre 2013) – La porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d’Éducation, Culture et Communications, la députée de Montarville Nathalie Roy, a déposé ce jeudi en chambre une motion visant à empêcher les commissions scolaires à augmenter davantage les taxes scolaires. Cette motion a été adoptée à l’unanimité par l’ensemble des députés, tous partis politiques confondus.

« Les familles et la classe moyenne croulent déjà sous les taxes et les impôts, il est hors de question de permettre aux commissions scolaires de taxer encore plus les contribuables. La position de la Coalition Avenir Québec est claire : il faut revoir cette structure obsolète !» a indiqué Nathalie Roy.

Le texte de la motion se lisait ainsi :

«Que l’Assemblée nationale exprime à la Fédération des commissions scolaires son désaccord face à toute demande d’augmenter le pouvoir de taxation des commissions scolaires.»

Le dépôt de la motion est en réaction à l’intention de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) de réclamer un pouvoir illimité de taxer les résidences et les entreprises.

– 30 –

SOURCE : Bureau de circonscription de Montarville (450) 641-2748 / nroy-mota@assnat.qc.ca

Auteur : Nathalie Roy

Députée de Montarville à l'Assemblée nationale du Québec