COMMUNIQUÉ – Taxes scolaires : le gouvernement péquiste dissimule une hausse de taxe dans son budget

Taxes scolaires : le gouvernement péquiste dissimule une hausse de taxe dans son budget

(BOUCHERVILLE, le 28 novembre 2012) – La porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d’Éducation, Nathalie Roy, a questionné mercredi le gouvernement Marois sur son intention d’inciter les commissions scolaires à hausser les taxes scolaires.

« Le gouvernement a inséré sournoisement dans le dernier budget une hausse de taxe déguisée qui va encore une fois affecter la classe moyenne. Le PQ demande des compressions aux commissions scolaires. C’est une façon détournée d’essayer d’équilibrer le budget en pelletant le problème dans la cour des autres, et c’est le contribuable qui va se ramasser avec la facture mais sans avoir aucun service de plus », a déclaré Nathalie Roy.

Madame Roy déplore que le gouvernement n’ait déposé aucune étude visant à démontrer l’impact d’une telle mesure et aucun scénario de hausse de taxe pour chacune des commissions scolaires.

« On demande des compressions de 150 millions aux commissions scolaires. On leur dit: en passant, vous pouvez augmenter les taxes scolaires. Qu’est-ce que vous pensez qu’ils vont faire? Ils ne vont pas couper dans la structure des commissions scolaires. On leur indique dans le budget: vous pouvez aussi aller chercher des taxes. C’est ce qu’ils vont faire, ils vont aller chercher, dans la poche des contribuables, une augmentation de taxe scolaire pouvant aller jusqu’à 140.00$. C’est totalement irresponsable », a ajouté la députée de Montarville.

Une motion a été présentée par Madame Roy le 22 novembre dernier pour exiger du gouvernement qu’il s’assure que la diminution graduelle des subventions versées aux commissions scolaires, telle qu’annoncée dans le budget pour 2013-2014, ne se traduise pas par une augmentation de la taxe scolaire pour les contribuables. La motion n’a pas obtenu le consentement nécessaire pour être débattue.

(Bureau de circonscription de Montarville – COMMUNIQUÉ – Pour diffusion immédiate)

Auteur : Nathalie Roy

Députée de Montarville à l'Assemblée nationale du Québec