(La Relève) Près de 236 000 $ pour soutenir les personnes vulnérables à Boucherville

La députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy.

PRÈS DE 236 000$ POUR SOUTENIR LES PERSONNES VULNÉRABLES À BOUCHERVILLE

La députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a annoncé, au nom de son collègue ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, qu’une aide financière de 235 868 $ a été accordée au projet Les Ponts de l’entraide.
Comptant parmi les 23 projets qui profiteront d’un investissement totalisant 1 960 050 $, en Montérégie, Les Ponts de l’entraide a pour mission de rejoindre les personnes vulnérables de Boucherville afin de créer des ponts entre celles-ci et les organismes et institutions de la ville, de l’agglomération de Longueuil et du réseau de la santé et des services sociaux.
« Je suis fière de constater que nos organismes sont mobilisés afin de mettre sur pied des initiatives visant à améliorer la qualité et les conditions de vie de nos personnes plus vulnérables. En prenant soin d’elles, nous nous assurons de bâtir une communauté plus forte et unie. Il s’agit donc d’une excellente nouvelle pour l’ensemble des citoyens de Boucherville », a affirmé madame Roy.
Choisis par la Table de concertation régionale de la Montérégie (TCRM), mandataire de l’Alliance pour la solidarité de la région de la Montérégie, les 23 projets permettront de soutenir les personnes en situation de vulnérabilité. Ces initiatives répondent aux priorités d’interventions régionales que sont la réussite éducative, la sécurité alimentaire, le logement, le transport collectif, l’insertion socioprofessionnelle et le soutien à l’action communautaire. Une somme totale de 11,8 M$ est réservée pour cette région.
Rappelons que le financement accordé dans le cadre des Alliances pour la solidarité est issu du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS), qui prévoit qu’une somme totale de 138,8 M$ sera distribuée dans l’ensemble des régions jusqu’en 2023 pour soutenir des projets novateurs lancés par les acteurs locaux et régionaux. Il s’agit de la somme la plus importante jamais accordée depuis la création du Fonds en 2002.