(Communiqué) Plus de 7,4 M$ pour atténuer les impacts financiers de la pandémie à Boucherville et Saint-Bruno-de-Montarville

La députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications, madame Nathalie Roy.

(Boucherville, le 7 octobre 2020) – La députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications, madame Nathalie Roy, est heureuse d’annoncer qu’une aide financière totalisant 7 464 660 $, financée à parts égales par les gouvernements du Québec et du Canada, sera octroyée à Boucherville (4 818 624 $) et Saint-Bruno-de-Montarville (2 646 036 $) afin d’atténuer les impacts financiers de la pandémie.

« Grâce à ces sommes, les citoyens de Boucherville et de Saint-Bruno-de-Montarville pourront continuer d’avoir accès à des services de qualité, et ce, malgré les défis considérables que nous sommes collectivement appelés à relever, en raison de la pandémie. Il s’agit d’une excellente nouvelle », a affirmé madame Roy.

« Cette aide financière importante donnera davantage de flexibilité et de prévisibilité aux municipalités, a pour sa part indiqué le ministre des Finances, monsieur Éric Girard. Cela permettra d’éviter des hausses du fardeau fiscal des particuliers et des entreprises ou des réductions de services. »

Grâce à cette aide, les administrations municipales pourront couvrir directement leurs dépenses occasionnées par la pandémie, comme les hausses de coûts liées à la sécurité publique, aux adaptations de bâtiments, à l’opération de camps de jour municipaux et aux processus démocratiques dans les municipalités (conseils municipaux, élections partielles et générales). Ce soutien vise également à compenser les pertes de revenus des municipalités, comme les revenus de permis, des droits sur les mutations immobilières, des amendes et pénalités et des stationnements.

« Depuis le début de la pandémie, notre gouvernement est à l’écoute des besoins des municipalités, a souligné madame Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation. Nous mettons de l’avant le soutien nécessaire afin qu’elles puissent être en mesure de s’adapter à la situation et de continuer d’offrir des services de qualité aux citoyennes et aux citoyens. C’est une somme considérable que nous consacrons maintenant à la disposition de toutes les municipalités du Québec. Elles seront ainsi mieux outillées pour faire face à la COVID-19, tout en se préparant à contribuer activement à la reprise économique. Au bout du compte, c’est l’ensemble des collectivités qui bénéficiera de cette initiative. »

Faits saillants 

  • L’aide financière pour l’ensemble des municipalités du Québec est de 800 M$. Elle découle d’une entente survenue entre les gouvernements du Québec et du Canada en vertu de l’Accord sur la relance sécuritaire. Ainsi, une enveloppe de 2,3 G$ sera mise à la disposition des municipalités et des organismes de transport collectif pour pallier les pertes de revenus et les dépenses occasionnées par la COVID-19. Une annonce à cet effet a eu lieu le 25 septembre dernier.
  • Pour chaque municipalité, le montant de l’aide a été déterminé selon une approche mixte qui tient compte de deux facteurs, soit du poids démographique et des impacts de la pandémie.
  • Cette aide pourra être utilisée par chaque municipalité, tant en 2020 qu’en 2021, à sa convenance.
  • Une somme de 100 M$ est réservée pour pallier d’éventuels besoins particuliers qui pourraient être établis au cours des prochains mois. Elle permettra de tenir compte, pour les régions, des contrecoups à venir de la pandémie. Le recours à cette réserve sera précisé au cours de l’hiver 2021.

Lien connexe :

Les représentants des municipalités et des organismes municipaux ainsi que la population sont également invités à consulter le https://quebec.ca/coronavirus. Il est également possible d’obtenir de l’information en appelant au 1 877 644-4545.