(Communiqué) Élargissement de l’A30 entre Brossard et Boucherville: Bip! Bip! Bip! Le gouvernement libéral recule et laisse tomber citoyens et entrepreneurs.

nathalieenchambre

Élargissement de l’A30 entre Brossard et Boucherville: Bip! Bip! Bip! Le gouvernement libéral recule et laisse tomber citoyens et entrepreneurs.

(BOUCHERVILLE, le 21 février 2017) – C’est avec déception que la députée de Montarville, Nathalie Roy, a pris connaissance de la volte-face du gouvernement libéral concernant l’élargissement de l’autoroute 30 entre la 10 et la 20. Cette section de l’autoroute 30 touche Saint-Bruno-de-Montarville et Boucherville. Pas plus tard que l’automne dernier, la ministre responsable de la Montérégie affirmait pourtant qu’elle en faisait sa priorité. Que s’est-il passé depuis ?

«Devant la Chambre de commerce et de l’industrie de la Rive-Sud (CCIRS), la ministre Charlebois avait promis cet automne de faire de l’élargissement de la 30 sa priorité. Maintenant, son gouvernement recule. Doit-on comprendre qu’elle s’est trop avancée ou bien que son gouvernement ne veux pas entendre la voix des entrepreneurs, des citoyens et des élus de la grande région de Longueuil ?», s’interroge Nathalie Roy. Dans un article paru dans Le Courrier du Sud le 4 février dernier, la CCIRS se disait en effet surprise d’apprendre le changement de cap du gouvernement. La Chambre croit que (de) « maintenir l’autoroute 30 dans les conditions actuelles empêche à cet axe prometteur de jouer le rôle de levier économique qu’il représente. Les congestions permanentes occasionnent des retards (…) au niveau des marchandises mais également au niveau de la mobilité de la main d’oeuvre et a des répercussions dans l’ensemble des entreprises de la région.»

Nathalie Roy rappelle que les élus de l’agglomération de Longueuil réclamaient l’élargissement de la 30 entre Brossard et Boucherville afin de désengorger le réseau et de faciliter l’accès aux éventuelles stations du REM – le Réseau électrique métropolitain, ce projet de 5,5 milliards $ de la Caisse de dépôt et placements du Québec. «On a ici un projet visionnaire qui se heurte au manque de vision et de compassion de ce gouvernement envers les travailleurs qui – bien qu’ils acquittent leurs taxes, leurs impôts – n’ont pas l’impression qu’on se soucie de leur réalité », dit-elle. En effet, Nathalie Roy, résidente de Saint-Bruno, dit comprendre l’impatience et la colère des automobilistes qui empruntent cet axe routier chaque jour pour se rendre au travail. «Avec le développement économique et celui des villes de banlieues environnantes, c’est clair depuis des années que cette partie de l’autoroute 30 n’allait plus être adéquate pour bien desservir les citoyens et les entreprises. Mais au lieu de faire preuve de vision et de démontrer qu’il a un plan d’ensemble, ce gouvernement pellette par en avant», s’indigne la députée.

– 30 –

Source :
Bureau de circonscription de la députée de Montarville
Alexandre Lahaie, attaché de presse
Tel : 450-210-1789 / alexandre.lahaie@assnat.qc.ca